CASINO EN LIGNE

Document sans titre
NAVIGATION
TOP CASINOS
LES REGLES DE JEUX
JEUX GRATUITS
SELECTION

DOSSIERS ET INFOS
DIVERS
 
Autres sites intéressants
Casinos rank
Jeux gratuits
Casino expert

 

BIENVENUE SUR CASINO-EURO.ORG

les données fournies sur ce site, sont juste à titre d'information. Les logos, marques et textes cités sont la propriété de leur détenteur légal.
Avertissement : Seul les pays autorisant les paris en ligne peuvent jouer pour de l'argent réel.
© copyright 2003 - casino-ligne-fr.com - tous droits réservés
jeux de casinos en ligne - toute l'actu des jeux de casino gratuit
 

Jeux de Casinos

 
les denières news

Revel Entertainment - la nouvelle Mecque d'Atlantic City?

Sur l'horizon d'Atlantic City, un nouveau géant est en train d'être élevé. Il s'agit d'un projet de plusieurs milliards de dollars, qui sera matérialisé dans un complexe hôtel-casino. Celui-ci sera achevé dans un an et pour la première fois, les caméras de télévision ont été admises à l'intérieur de Revel Entertainment. Les travaux ont débuté il y a deux ans et la construction semble grandiose. La première tour s'élève à 710 pieds (environ 213 m) - le plus haut bâtiment de la ville. Le panorama, tel que saisi par les caméras, est étonnant. Ce qui ne sera pas étonnant, c'est le succès que ces chambres d'hôtel auront parmi les visiteurs. La destination sera spectaculaire et offrira aux clients quelque chose de différent. Tout commence avec les panoramas. L'accueil du casino comptera 150.000 pieds carrés, à une hauteur de 50 pieds ( environ 15 mètres), offrant des vues éblouissantes sur la falaise et l'océan. "Ce que nous avons utilisé est l'environnement natuel et la géographie de l'endroit; nous avons construit quelque chose qui s'harmonise avec le milieu où il a été intégré, qui est l'océan", explique Kevin DeSanctis, le CEO de Revel. L'océan peut être vu également par les fenêtres des 20 restaurants que le complexe intègre et de la piscine intérieure/extérieure qui donne sur quatre autres piscines et sur la plage. "Nous pensons que ce type de projet est vraiment ce dont Atlantic City a besoin, en définitive ce qui va créer un environnement différent à Atlantic City", a montré DeSanctis. À une époque où l'industrie du jeu est touchée par le climat financier précaire, beaucoup considèrent Revel comme le point lumineux qui brille à l'horizon. Le projet a déjà englouti 1 milliard de dollars et son achèvement a besoin de beaucoup plus. Les managers ont dressé un plan: "Nous avons, je crois, beaucoup de temps pour assurer un financement supplémentaire"; DeSanctis estime que cela se passera à un moment donné au quatrième trimestre de l'année ou plus tard. Cet argent sera destiné aux travaux d'intérieur, qui ont été arrêtés afin d'achever la première phase du projet. Pourtant, à présent, il y a encore 600 personnes qui travaillent sur le chantier du complexe. Les officiels estiment que, une fois achevé, Revel va créer à peu près 6000 emplois plein temps et va augmenter la communauté locale de joueurs. Si tout va bien avec le financement, la date prévue pour l'achèvement du complexe est le printemps de 2011.

Playtech signe un nouvel accord avec Betfair

L'industrie des casinos en ligne se développe rapidement et les logiciels de jeu y ont une contribution essentielle. Les sociétés développant de tels logiciels sont les engins qui mettent tout en marche. C'est le cas de Playetch, l'un des leaders dans ce domaine. Après les accords avec Marvel Entertainment, Playtech a récemment topé avec l'opérateur de jeux Betfair.
Sous les termes de l'accord, Playtech fournira à Betfair sa série de jeux de casino et son logiciel de bingo. Le contrat avec Playtech fonctionnera en parallèle avec les licences que la société possède déjà, octroyées par Chartwell et CryptoLogic. Ce dernier a récemment signé un accord avec Betfair, selon lequel Betfair devra recevoir au moins dix nouvelles machines à sous.
Le nouveau logiciel de Bingo fourni par Playtech permettra à Betfair d'organiser des parties de bingo en direct sur sa chaîne de télévision, Betfair TV. Sur la chaîne on peut déjà suivre de jeux de roulette. Le blackjack et le poker sont également en préparation.
"Cet accord est très significatif en termes de potentiel de revenus, portée géographique et nous le voyons comme une confirmation des produits et des services de Playtech", a commenté l'analyste Paul Leyland.
La nouvelle vague d'expansion de Playtech a débuté avec deux partenariats signés avec William Hill et Paddy Power. La nouvelle du dernier partenariat conclu avec Betfair a également fait croître ses actions sur le marché boursier. Les actions de la société ont bondi de 10%.

Des tournois satellites pour Barrière Poker Tour sont en cours

Les satellites pour le tournoi de poker organisé par le groupe Barrière sont arrivés aussi en Belgique. Barrière Poker Tour a l'occasion d'attirer les résidents d'Enghein ou les passants par Enghein qui se qualifient par l'intermédiaire d'une série de satellites organisés par le Casino Barrière d'Enghein. Ces satellites ont débuté le 7 avril et prendront fin le 1er mai. Les satellites qui restent encore à se dérouler sont programmés pour le 28 avril, qui a une entrée de 200€ et le dernier, pour le premier jour du mai, avec un buy-in de 100€. Il y a deux semaines, le 9 avril 2009, le casino Barrière a hébergé un tournoi spécial de charité - le Tournoi Spécial Casino Royal, qui a été honoré par la présence de James Bond Girl Caterina Murino. Outre la cagnotte, le tournoi a également offert des cadeaux. Le tournoi de poker Barrière aura lieu du 1er au 3 mai, pour une taxe d'inscription de 1.500€. Au tournoi, les récompenses ne se calculent pas seulement en argent compté, mais aussi en sposorisassions pour l'année prochaine. Ces sponsorisassions seront accordées suites à un casting effectué par des observateurs avisés. A chaque tournoi ces personnes observeront les joueurs, trouvant parmi eux ceux qui seront parrainés au tournoi de 2010. Le nombre total est établi à 80. Des participants, les observateurs recruteront aussi un élu censé devenir l'ambassadeur du groupe Barrière tout au long de l'année 2010. La dernière étape du tournoi de poker déroulé sous l'égide de Barrière est prévue au mois d'octobre 2009. Le buy-in est de 2.000€ et la cagnotte, de 300.000€.

BetClic ne renonce pas à sa campagne de publicité dans les médias français

BetClic, la société de paris sportifs de renommée internationale, a annoncé ce dernier week-end qu'ils poursuivraient la campagne de publicité censé promouvoir la marque Betclic parmi les Français. La campagne, qui pourrait être considérée illégale à une lecture stricte de la loi qui règne les jeux d'argent en France, a débuté sur Europe 1 et, se poursuivant dans les pages des quotidiens gratuits Directmatin et Metro. Le slogan de la campagne "Jouons libre avec BetClic" est une allusion directe au projet de loi qui tarde de mettre en oeuvre l'ouverture du marché des jeux tellement attendue. Dans une interview accordée au quotidien Le Figaro, Isabelle Parize, la directrice générale de Mangas Gaming, le holding qui possède Betclic, a débattu en détail la question de l'ouverture du point de vue d'un opérateur de grand calibre, comme est Betclic. Ainsi, Parize a déclaré que la campagne menée par la société n'est pas un affront, ni une déclaration de guerre aux autorités françaises, mais une action parfaitement normale par laquelle on demande un traitement égal à celui des monopoles, les seuls autorisés à fonctionner légalement en France. Le monopole en cause est, bien sûr, la Française des Jeux, qui a des accords signés avec RTL, la première radio française, le journal gratuit 20 Minutes, la chaîne Canal+ et France 2. Nous faisant part de ce qu'elle comprend par "égalité de traitement", Isabelle Parize a expliqué que Betclic est prêt à se soumettre aux conditions du projet de loi qui précède l'ouverture effective du marché au début de 2010, à condition que toute action soit gelée jusqu'à la fin de l'année, qu'il s'agisse des monopoles autorisés ou des opérateurs concurrents, tels que Betclic. Si tous les partenariats qui sont à présent en fonction étaient annulés, à l'entrée en vigueur de la nouvelle loi, les acteurs du marché pourraient partir d'un pied d'égalité. Bien sûr, au moment opportun, Betclic, comme 20 ou 25 autres nouveaux entrants, demandera une licence pour opérer sur le marché français. Les chances de Betclic, qui, dans un classement européen se situe juste derrière Bwin et Sportingbet, sont élevées. Parize estime que la présence de la compagne en France ne sera pas profitable tout de suite, en raison de la taxation sévère établie. Mais on s'attend que la législation évolue avec le temps et que cette évolution apporte l'assouplissement fiscale et l'élargissement de l'ouverture vers de nouveaux domaines de jeux.

PartyGaming - un fournisseur de jeux qui fait la paix avec l'UIGEA

PartyGaming, la société de jeux de casino sur internet, a récemment conclu une entente avec l'USAO (US Attorney's Office) par laquelle la société s'oblige à payer un montant de 105 millions de dollars pour éviter une poursuite en justice dans les termes de l'UIGEA. Le montant correspond à des amendes à l'endroit de l'entreprise, pour avoir fourni des services de jeux en ligne à des clients résidant aux Etats-Unis avant l'adoption de l'UIGEA, le 13 octobre 2006. Après le paiement de cette lourde amende, PartyGaming deviendra le sujet d'un accord de non-poursuite que le gouvernement américain devra respecter. Cet accord permet à la société d'éviter la poursuite de ses activités ou celles de l'une de ses filiales. En vertu de l'accord, l'USAO n'accusera pas PartyGaming d'avoir fourni des services de jeux aux clients américains avant l'adoption de l'UIGEA. PartyGaming a accepté de payer l'amende en versements semi-annuels jusqu'au dernier jour de septembre, 2012. L'amende doit être réglée à des fonds existants et ne peut pas être payé des revenus estimés pour l'avenir. Tandis que beaucoup considèrent cette amende excessive, PartyGaming a mis en balance les avantages et les inconvénients, pour se rendre compte que, s'ils veulent rester à flot, ils n'ont d'autre choix que de parvenir à un accord. Ceci a fait de nombreux partenaires de l'industrie pousser un soupir de soulagement. L'accord de PartyGaming témoigne d'une certaine flexibilité dans la lettre et l'esprit de la loi et d'une certaine compréhension de la part des autorités. Ce genre d'entente donne aussi espoir à ceux intéressés par la coopération du gouvernement et des opérateurs de l'industrie.

Les sites de jeux "étrangers" pourraient être interdits en Suède

Alors que le Parlement Européen débattait la question d'une réglementation unitaire dans le domaine des jeux (une telle proposition ayant été repoussée dernièrement au niveau de l'Union), le gouvernement de la Suède se préparait à mettre en place une mesure qui pourrait donner du travail à la Cour Européenne de Justice. Cette mesure imposera un système de filtrage des sites web pour bloquer l'accès des résidents suédois aux casinos en ligne basés à l'étranger, même si de nombreux groupes dénoncent cette mesure comme le début de la censure. Le plan est d'obliger les fournisseurs de services Internet de filtrer les sites étrangers de jeux et de paris en ligne. Une agence gouvernementale sera chargée de déterminer les sites sur la liste noire, et d'en aviser les fournisseurs. Mais, la chance pourrait venir d'un délai de pré-implémentation destiné à permettre une réponse de la part du public. Et les voix de ce public, composé de législateurs, hommes d'affaires et groupes de la société civile, montrent que la réponse est négative, les sus-nommées protestant contre ce blocage. Jon Karlung chef de la direction de Bahnhof, le plus important fournisseur de services Internet du pays, a demandé s'il était prudent de permettre au gouvernement de déterminer les sites auxquels les gens peuvent avoir accès. Il dit que c'est la toute première tentative, en Suède, de censurer l'Internet, et que ce processus devrait être arrêté pour éviter que les choses empirent. La poste suédoise et Telecom Agency, une agence du gouvernement, ont transmis que le jeu en ligne n'est pas illégal. On se demande, donc, pourquoi une activité légale devrait être interdite. Dans leur réponse écrite à ce plan, les représentants de l'Agence ont signalé que "la mesure pourrait apporter des limitations à la liberté d'expression des individus». Dans deux comtés suédois, les juges des Hauts Tribunaux ont noté que «Ce qui doit être pris en compte est qu'il n'y a de règles similaires dans nul des autres domaines de la législation suédoise." Ils ont attiré l'attention que ce programme de filtrage mènera inévitablement à d'autres blocages. Le ministre des Finances n'est pas non plus très enchanté de l'idée. Il a déclaré que l'interdiction va un peu trop loin, tandis que l'Agence de développement de l'administration avertit que l'effet serait de réduire au silence la liberté d'expression.

Choisir son logiciel, c'est garantir son succès

Le choix du logiciel de jeu est, probablement, l'aspect le plus important de l'expérience des jeux en ligne. C'est une décision qui peut rendre cette expérience plus ou moins agréable. En 2008, le nombre de compagnes fournissant des solutions technologiques aux casinos en ligne qui rendent possible l'expérience virtuelle. Et c'est un chiffre qui ne cesse pas d'augmenter, une fois avec le développement de l'industrie. Les fournisseurs de logiciels jouent un rôle crucial à définir l'atmosphère et le style des casinos en ligne. Chaque société de logiciel a son propre style, donc, si vous aimez les produits d'une certaine compagne plus que ceux d'une autre, vous chercherez également les autres casinos qui utilisent son logiciel. On a beaucoup débattu sur les qualités et les travers des sociétés de logiciels, mais chaque fournisseur a sa façon particulière de concevoir le jeu et cette expérience. Par exemple, Playtech, l'un des derniers venus dans le riche paysage des logiciels - la société a été fondée en 1999, est rapidement devenu l'un des développeurs de jeux les mieux cotés sur le marché. Playtech est le premier développeur de jeux qui a mis en place un grand nombre de caractéristiques que nous prenons aujourd'hui pour normales: les évaluations VIP, les schémas des points complémentaires, l'accès à l'histoire des parties et des transactions en temps réel, les outils de prévention de la fraude. L'opération la plus révolutionnaire a été, peut-être, l'introduction de la technologie de "plateforme-unifiée", qui permet aux joueurs et aux opérateurs d'accéder à plusieurs activités de jeu avec un seul compte d'utilisateur. Microgaming est un autre géant de l'industrie. Créé en 1994, Microgaming est à la tête de plus large réseau de poker en ligne, qui relie les joueurs du monde entier, avec une plate-forme dans de nombreuses langues. Microgaming offre également un réseau de bingo, des jeux avec des croupiers en chair et en os, des solutions de jeu sur le portable et même des paquets de services et de produits pour les casinos terrestres. Grâce à sa réputation et à la qualité des produits, Microgaming est le choix d'un grand nombre d'opérateurs de casinos. Mais les possibilités sont multiples et les essayer toutes serait une tâche énorme. Evaluer les styles des 160 logiciels peut être un véritable défi.

Le poker a été considéré "jeu d'intelligence" par un tribunal de Pennsylvanie

Le poker a gain de cause dans un tribunal de Pennsylvanie, où un juge a rejeté les accusations contre l'opérateur d'une salle de poker et sa petite amie croupier, estimant que le Texas hold 'em est un jeu d'habileté. L'avis a été donné par le juge Thomas A. James, Jr., au jour de 14 janvier 2009. Walter "Buzz" Watkins et Diane A. Dent ont été inculpés de 20 chefs d'accusation pour avoir transgressé les lois anti-jeu de Pennsylvanie. Les procureurs ont soutenu que les accusés ont illégalement sollicité et autorisé des "personnes à se rassembler à des fins illégales de jeux d'argent." Le juge a rejeté toutes les accusations. Les tables de poker avaient été établies par Buzz dans un garage loué. La seule version de poker jouée a été le no-limit hold'em. Les parties se déroulaient sans aucun prélèvement d'argent par l'opérateur; en échange, on pratiquait le pourboire. En août et septembre 2008, à la table de jeu s'est assis un flic infiltré. Les accusations ont été déposées en septembre. L'affaire a été rendue plus facile parce que les deux parties, les accusés et l'Etat, ont décidé «que la question est de savoir si le Texas hold 'em est « un jeu illicite » sous l'incidence du Code des infractions." Pareillement à de nombreux Etats américains, les statuts de Pennsylvanie n'ont pas de définition pour les jeux de hasard. Ainsi, la première chose faite par le juge a été une recherche dans les dictionnaires, mais ils ne l'ont pas trop aidé. Ensuite, il a étudié la jurisprudence antérieure. Les tribunaux de Pennsylvanie, comme presque tous les autres, ont arrêté que le jeu dispose de trois éléments: "l'intelligence, le hasard et la récompense". Ainsi, la question décisive allait se réduire à déterminer si le texas hold'em est un jeu d'habileté ou de hasard et, s'il est à la fois jeu d'intelligence et de chance, il est important de savoir qui a le dessous. Cependant, la tâche n'est pas devenue aussi facile que ça. On doit mentionner qu'il y a des différends sur combien de compétence est nécessaire pour qu'un jeu ne soit pas "de hasard". Généralement, les tribunaux ont élaboré plusieurs tests censés établir la quota d'"habiletés" impliqués dans un jeu. Le juge James de Pennsylvanie a décidé d'en appliquer quatre: les données disponibles aux joueurs pour faire des choix en connaissance de cause; la possibilité de mettre en oeuvre leurs habiletés de jeu; le degré dont ces habiletés régissent les résultats; le standard de ces compétences, qui doit être connu par tous les joueurs. A l'avenir, cette décision pourrait s'avérer extrêmement importante, car c'est le premier cas qui se penche sur la littérature récente et sur les études récentes du poker. Bien entendu, quand il s'agit du poker, presque tous les auteurs et les experts conviennent que "à long terme, ce sont les bons joueurs qui gagnent de l'argent et les mauvais joueurs qui le perdent". Watkins et Dent pourraient devenir les pionniers d'une nouvelle voie.

Gagner au blackjack, une stratégie en quelques étapes

Jouer au blackjack comme un professionnel est quelque chose que tout joueur peut arriver à faire. On peut vite apprendre comment avoir succès au blackjack, surtout parce que le blackjack est plus un jeu d'intelligence et moins un jeu de chance. Au blackjack, ce que le joueur apprend lui servira à long terme et ses connaissances seront sa clé pour le succès. Cependant, pour y aboutir, on a besoin d'exercer et de suivre un petit guide de conduite. Quelle est, donc, la première règle qu'on doit garder toujours à l'esprit? Avoir la mentalité des gagnants! Si lisez sur la réussite des joueurs de blackjack, vous serez frappé d'emblée par une chose: leur désir de gagner. Commencez par vous cultiver une mentalité gagnante et vous allez gagner. C'est l'attitude dont vous avez besoin. Ensuite, passez à l'étape suivante: les connaissances. Votre apprentissage devra commencer avec les principes fondamentaux. On ne deviendra pas un conducteur auto expérimenté du jour au lendemain. C'est de même pour le balckjack. Par ces connaissances fondamentales, on entend la stratégie de base et un système de comptage des cartes. La stratégie de base ne peut manquer de votre formation, mais c'est le comptage des cartes qui mettra toutes les chances en votre faveur et cela, à long terme. Les systèmes de comptage des cartes ( il y en a plusieurs) sont le noyau de vos compétences qui vous aideront à gagner la partie et à vaincre la maison. Il y a un choix de nombreux systèmes.Certains sont des systèmes simples, certains sont très compliqués, mais quoi que soit le système que vous choisissez, assurez-vous que vous pouvez l'exécuter sans erreur. Ce qui est certain, c'est qu'il est mieux d'utiliser un système simple exécuté correctement que de choisir un système complexe où vous pouvez faire erreur. Gérer correctement son bankroll est une autre règle d'or. Vous devrez jouer au niveau qui vous permet de faire face à toute perte. Au blackjack, il est aussi très important de faire varier la taille de ses paris. C'est l'une des plus importantes choses que les professionnels maîtrisent - avoir le courage de miser gros quand les probabilités sont en votre faveur. Faites attention au casino que vous choisissez! Il est préférable que vous choisissiez un casino dont les règles établis pour le blackjack vous donnent une meilleure chance de gagner. Enfin, imposez-vous une discipline de l'esprit lors du jeu! Les joueurs de succès ne se se laissent pas emportés par les victoires, ni déprimés par les défaites. Ils comprennent que gagner, c'est un marathon et non pas un sprint. Ils suivent leur stratégie, ne sont jamais tentés de chasser les pertes et ne pas parier imprudemment après avoir gagné une fois. Voilà, donc, quelques indications pour vous aider à jouer au blackjack comme un pro. Pareillement à bien des choses dans la vie, pour gagner au blackjack on a besoin d'un désir de réussir, des connaissances, de la pratique et de la discipline!

UIGEA pourrait être déclaré non-constitutionnel

Aux Etats-Unis, le problème des jeux en ligne reste épineux. Entrepreneurs et joueurs, ils semblent ne plus avoir de la patience à attendre une décision de la nouvelle administration. Le 15 janvier, Interactive Media Entertainment and Gaming Association (iMEGA), a annoncé qu'ils ont reçu une réponse de la Cour d'Appel relative à la contestation juridique effectuée par l'Association à l'égard de l'UIGEA (Unlawful Internet Gambling Enforcement Act). L'Association a accusé le caractère non-constitutionnel de la mesure. Le principal problème avec l'UIGEA est que l'acte n'a pas de définition précise de ce que devrait être considérée comme illégale; en échange, la loi a imposé aux institutions financières la responsabilité d'apprécier la légalité des sites de jeux individuels. L'imprécision de la législation a plongé toute l'industrie dans le tourment. La plus grande salle de poker en ligne à l'époque, PartyPoker, a quitté les États-Unis, suivie d'autres, y compris Paradise Poker et Pacific Poker. Ensuite, ceux qui ont commencé à quitter les États-Unis ont été les processeurs de paiements comme NETeller et Citadel. Depuis, iMEGA a été "déléguée" pour agir contre l'UIGEA. L'origine d'iMEGA remonte à 2007. L'Association a son siège à Washington, DC, et son principal avocat dans le cas UIGEA est Eric Bernstein.

nouvelle(3): [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]
 
Copyright 2008 - http://www.casino-casinos-fr.com tous droits réservés.